Trousse internationalePréparez une tournée vers l’international

La promotion et la planification stratégique

La promotion

Pour faire la promotion médiatique d’un nouvel artiste, groupe, spectacle ou festival, il faut bien connaître son marché, l’auditoire visé et les médias tels que la radio, la télévision, la presse, le Web et le circuit des Clubs.

En France, le public découvre généralement la musique par la radio, propos confirmé par l’étude réalisée en avril 2014 auprès de 2010 personnes représentatifs de la population française âgée de 15 ans et plus, commanditée par les médias et organismes suivants : France-Inter /Le Parisien, Aujourd’hui en France, la SACEM et OpinionWay.

Selon cette étude, les médias traditionnels restent l’outil pour l’écoute et la découverte de la musique. La radio est le support favori pour écouter la musique pour 36% des personnes interrogées, suivie des supports physiques traditionnels tels que la chaîne Hifi et CD/DVD avec 31% et puis la télévision avec 8%.

En termes de préférences, les nouvelles technologies sont moins citées avec 6% des réponses pour l’internet et les baladeurs de type iPod et 4% pour le téléphone portable qui est une consommation spécifique tel que les sites de partage vidéos avec 14%, la radio en ligne avec 9%, les sites communautaires avec 8% et les blogues avec 1%.

Lorsqu’il s’agit de découvrir des nouveautés, la radio est également le média privilégié avec 70% des réponses. Elle est suivie de la télévision avec 58%, puis de la recommandation d’un proche avec 38%.

La musique est la troisième activité culturelle favorite des français avec 47% de réponses. Pour les répondants âgés de 15-24 ans, c’est leur activité culturelle préférée avec 73% des réponses; trois jeunes sur quatre disent écouter occasionnellement de la musique sur Internet, pour seulement 41% du total des personnes interrogées, 57% des répondants âgés de 15-24 ans citent la radio traditionnelle pour la découverte de nouveauté, et 47% la télévision. L’usage internet se retrouve à 38% sur des sites de partage de vidéos, 28% sur des sites communautaires, 12% radios en ligne 4% sur des blogues.

Il existe trois types de radios en France :

  • Les radios adultes et d’information;
  • Les radios adultes musicales;
  • Les radios jeunes musicales.

Les chaînes musicales suivent fortement le palmarès radio comme ailleurs au monde. Elles peuvent se décliner comme les radios, avec une cible adulte pour M6, M6 MUSIC, TV5 monde, TELE MELODIE, MCM POP ou W9 et avec une cible jeune pour MCM, MCM TOP, TRACE TV, MTV, MTV BASE ou NRJ HITS D 17.

Les émissions de télévisions présentant des chroniques musicales dans leur programmation, attendent généralement que les artistes soient déjà en écoute continue sur les ondes radio avant de partager l’information à leur auditoire de France 2 et de France 5 aux émissions telles que: Télématin, Thé ou Café, Alcaline, France 4 Monte le son, Entrée libre, C à vous, TV5 Monde Acoustic.

En Web & presse, il y a plusieurs catégories qui existent pour différencier les intérêts et les goûts de chacun.

  • Catégorie jeune public;
  • Catégorie grand public, loisirs et vedettariats;
  • Catégorie télé-magazine;
  • Catégorie professionnelle;
  • Catégorie musicale;
  • Catégorie tendance masculine et féminine.

Comment effectuer la promotion d’un spectacle

Si votre spectacle est pris en charge par un diffuseur en France, généralement, ils ont des attachés de presse au sein de leur structure afin de mener à bien votre visibilité. En amont de votre venue, il faut un minimum de trois mois de préparation pour trouver les partenaires médiatiques ciblés (radio, télévision, presse, web) en national et en local.

Afin d’obtenir un plus grand impact, il est recommandé, voire primordial, d’avoir une actualité disque de type album, Mini EP ou single ainsi qu’un dossier de presse à jour. Le fait d’avoir ces outils à leur disposition leur permet d’accroître le nombre de contacts en média à atteindre. Si une radio vous diffuse, il y aura plus d’impact et de chances à ce que le public assiste à votre prestation, d’autant plus si l’accueil a été favorable au niveau des ventes.

Si votre spectacle n’est pas pris en charge par un diffuseur en France, il existe des agences de promotion qui offrent des services indépendants et qui pourront effectuer le même travail auprès des médias à contacter.

Informations à envoyer aux diffuseurs

Tous les éléments nécessaires à la médiatisation de l’artiste ou du groupe doivent être envoyés sous forme de dossier de presse en format PDF incluant les dossiers suivants :

 

Relations avec les médias

C’est votre attaché de presse qui vous représentera et sera votre ambassadeur en France. En amont de la tournée, des partenariats avec les médias locaux ou nationaux devront être validés. Le développement et l’identification d’un nouvel artiste peu prendre un certain temps, l’avantage d’embaucher un attaché de presse vous permettra de réduire le processus pour maximiser et optimiser la visibilité.

Marchandise promotionnelle

La liste du matériel existant et sa valeur doivent être identifié. Il est important de se renseigner sur le coût des taxes à la douane via le Carnet ATA avant votre départ, en fonction du nombre de marchandise. Il est suggéré de vérifier l’option de passer par une compagnie d’items promotionnels basée à l’international se révèlerait plus abordable. Vous pouvez vous en assurer en consultant votre diffuseur qui vous guidera dans vos recherches selon vos besoins.

Planification stratégique de promotion et de communication

Il est indispensable d’avoir une planification média stratégique bien définie avant même votre arrivée à l’international. Cette planification stratégique peut être développée avec une agence de relation de presse hors-pays qui a une maîtrise du marché international, qui est en mesure de vous guider et dont son système de réseautage auprès des médias est bien établi. Il existe plusieurs agences qui offrent différents services d’accompagnement, il suffit simplement d’établir vos besoins et votre budget avant de faire appel à l’une ou l’autre d’entre elles.

Afin de maximiser votre visibilité, de sensibiliser les médias ainsi que de vous assurer d’un retour médiatique probant découlant de vos concerts, un minimum de trois mois de travail en amont est requis pour médiatiser le territoire à l’international.

L’idéal pour tous organismes artistiques, pour les artistes ainsi que pour les agents s’avère d’établir une planification stratégique, de respecter les dates d’échéance et de travail dans un commun accord avec l’agence de relations de presse.

L’importance des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, de nos jours, sont nettement une grande force de visibilité internationale. Grâce à cette accessibilité immédiate, il n’y a plus de frontières entre vous et l’auditoire. Il est maintenant possible de garder votre auditoire au courant de vos actions, projets de tournées ou sortie d’albums avec un simple clic à distance.

Twitter , Instagram et Facebook son des outils à abonnement gratuit dont les services de transfert d’information sont effectifs. Ils sont les plus communs parmi les adeptes de réseautage et devraient être des outils d’utilisation inévitables pour tous organismes artistiques, artistes ainsi qu’agents.

Il est fortement recommandé de créer votre profil à vos couleurs et de vous soucier de garder l’uniformité de votre image et description via ses réseaux de distribution.

De plus, il est fortement conseillé d’opter pour une page profil de type « fan page » via Facebook. Ce type de profil est adapté aux besoins des artistes et permet facilement de créer des événements, recruter et cibler les gens partageant votre intérêt ; le volume de fans s’y prête bien. Il est aussi possible via la page profil de Facebook de créer des annonces publicitaires et de mettre à l’avant une nouvelle importante.

La création d’une page officielle YouTube vous permettra de partager du contenu vidéo (vidéoclips officiels, contenu en coulisses et autres) et s’inscrit dans les outils que vous devez connaître et en saisir le langage dès que vous mettez en marche une stratégie de réseaux sociaux.

Il est conseillé que vous mettiez de l’avant une stratégie de réseaux sociaux, que chaque publication, tant sur Twitter (questions, réaction rapide des fans), Facebook (partage de liens utiles, de mise à jour, d’événements) et Instagram (photos et mini-vidéos), s’insèrent dans une stratégie commune via les réseaux sociaux. Ces outils sont, dans plusieurs cas, la première chose que les relationnistes iront voir (nombres de « likes » sur Facebook, nombre de vues sur YouTube, nombre de followers sur Twitter et Instagram) avant de vous prendre comme client.

Vous devez créer l’engagement avec vos fans en leur proposant du contenu varié sur les différentes plateformes et en vous assurant d’un suivi auprès de ceux-ci.

Comment établir un cercle de réseautage?

En appui aux réseaux sociaux, faire partie d’une famille musicale est toujours un gain de temps pour vous faire connaître dans un pays étranger.

Il est important de créer un cercle de réseautage auprès des organismes artistiques, des artistes, des agents ainsi que des diffuseurs que vous avez la chance de côtoyer.

Il ne faut pas hésiter à les contacter pour leur proposer une avant-première à leur spectacle, festival ou événement et leur retourner la faveur à les invitant à participer à la vôtre lors de dates importantes au Canada.

Comment établir un premier contact avec un diffuseur, une agence ou un producteur?

Plusieurs avenues s’offrent à vous tout dépendamment de la stratégie promotionnelle que vous avez opté de suivre pour maximiser votre visibilité lors de votre éventuelle tournée. Il est important d’établir vos besoins, votre budget et d’en faire votre priorité. Il est aussi primordial d’effectuer certaines recherches avant de concrétiser une approche.

Effectuer de la représentation sur le terrain! Certes, la plus couteuse, mais efficace en participant vous-même aux foires musicales de l’industrie de la région du pays ciblée. Rencontrer en personne des diffuseurs, des producteurs ou des agences lors de ces foires se révèlent on ne peut plus important lorsque vient le temps de bâtir votre cercle de réseautage. Voici quelques foires qui sont accessibles au public à l’international.

Effectuer des recherches dans les annuaires digitaux disponibles via le Web. Ces répertoires de diffuseurs, de producteurs ou d’agences sont accessibles et vous permettent de bien cibler les services et le mandat que chacun offre.

Votre meilleur porte-parole restera toujours vous-même! Le fameux bouche à oreille est encore l’outil de prédilection afin de vous faire connaître dans l’industrie. Plusieurs réseaux de diffusion ou festivals canadiens accueillent maintenant une délégation internationale pour participer et s’intégrer à leurs événements contact.

Cibler ces rencontres en vous renseignant du mandat de la délégation internationale lors des différents événements de réseautage et n’hésitez pas de demander leurs noms à l’avance, afin que vous puissiez faire une recherche initiale (qui fait quoi ?). Voici une liste de quelques réseaux de diffusion et de festivals auxquels participe activement une délégation internationale :

N’hésitez-pas à demander conseil avant d’entamer votre processus ainsi que vos recherches. Vous pouvez vous référer à vos représentants, réseaux de diffusion ou agences de financement canadiens de votre région tels que :